Un professionnel de la communication digitale doit être capable d’exercer un métier parfois encore jeune tout en étant capable d’échanger avec d’autres professions. Les projets sur lesquels il travaillent nécessitent bien souvent l’intervention de nombreux métiers et la qualité des interactions sera clé pour mener à bien les projets. Au delà des connaissances et compétences liées à son métier, les qualités humaines de celle ou celui qui évolue dans ce secteur sont tout aussi importantes.

Chargé de communication digitale

Le chargé de communication web agit de manière transversale sur l’ensemble de la communication digitale. Il s’assure de prendre en compte les différents métiers lors de la mise en place d’un projet. Il joue aussi un rôle d’interface entre les différents prestataires web de l’organisation : agences de communication, cabinets de mesure d’audience, régies publicitaires, etc. Il peut jouer un rôle d’accompagnement et de conseil auprès de la direction et des différents services de l’organisation et propose des solutions en matière de communication numérique avec l’utilisation des nouvelles technologies et des nouveaux médias. Il se base sur les données et les rapports d’autres professionnels comme le responsable SEO ou le responsable webmarketing.

 Chargé de webmarketing

Le chargé de webmarketing est en charge des campagnes promotionnelles ou publicitaires en ligne. En fonction des objectifs de son entreprise. Il définit sur quels sites doivent être lancées les campagnes et doit être capable de proposer des dispositifs intelligents pouvant être ajustés si besoin en fonction des résultats mesurés. Il travaille bien souvent avec un graphiste web qui se charge de lui fournir les visuels des campagnes publicitaires prévues.

Chef de projet digital

Le chef de projet digital possède un grand sens de l’organisation ainsi que des compétences techniques nécessaires à la mise en place d’un projet web ou mobile. Il est capable d’échanger avec tous les métiers, webdesigner, intégrateur, développeur, rédacteur pour identifier le meilleur moyen de mener à bien le projet de création de site web, par exemple, en tenant compte des contraintes de chacun. Il se charge également de faire valider les éléments du projet aux directions concernées.

Community manager

Le Community Manager est un expert des communautés web. Son rôle est de fédérer une communauté d’internautes autour d’un intérêt commun et d’animer les échanges sur ce thème, tout en veillant au respect des règles de bonne conduite au sein de la communauté,. Le Community Manager a pour première mission de développer la présence de l’organisation dont il se fait le porte-parole (marque, association, personnalité …) sur les médias sociaux.

Directeur artistique

Le directeur artistique travaille en étroite collaboration avec son client, ses équipes de création et le ou les rédacteurs. Il doit être capable d’analyser le projet qu’on lui a confié de manière à exprimer parfaitement (et esthétiquement) le message que veut partager le client. Il crée une charte graphique, choisit la qualité du papier, la typographie, les couleurs, etc. Son challenge : réussir à générer une identité visuelle forte pour la société qui l’emploie. Une fois lancée, cette charte graphique pourra être appliquée sur de nombreux supports comme des affiches, des dépliants publicitaires, des sites web ou même des couvertures de livres. Expert du design graphique il est créatifs et minutieux capable de se mettre à l’écoute des besoins du client pour concevoir un projet déclinable sur de nombreux supports en ligne et sur papier. Il peut être spécialisé pour le web. On parle alors de directeur artistique web.

Graphiste

Sous cette appellation se cachent plus d’un métier. Le graphiste crée des logos, des cartes de visite ou du papier à en-tête. Il peut également habiller un site internet ou un jeu vidéo. L’objectif du graphiste est de donner une identité visuelle à une marque ou à un produit. Qu’il préfère le papier ou l’écran, il sait se réapproprier des tendances et des idées sans pour autant les copier. Le graphiste se plie généralement aux instructions de son client ou de son directeur artistique. Si on lui laisse le champ libre, il est capable de faire preuve d’une grande créativité et d’une exécution minutieuse.

Maquettiste

Le maquettiste réalise et met en page les maquettes des supports de communication print. Son rôle est de hiérarchiser l’information « texte » et « image » afin de guider le regard du lecteur vers l’information essentielle. Il choisit les polices, met en valeur les titres, ajuste les intertitres, joue sur la répartition des blancs (interlignage, colonnes, espacement des caractères, etc.). Le maquettiste détermine l’emplacement des photos, des illustrations. En plus de sa maîtrise des codes graphiques, il connaît aussi parfaitement les règles de mise en page du code typographique

Rédacteur web

Le rédacteur web est chargé de produire tous les contenus écrits d’un site web, qu’il s’agisse d’une actualité ou de la page de présentation d’un produit. Il est capable d’adapter sa rédaction au public visé et au support de destination. Il sait également suivre les principales recommandations SEO et utiliser un CMS pour publier lui même son contenu sur le site en fonction de son planning éditorial. 

Web analyst

Le web analyst mesure les résultats des projets web et mobile. Il réalise des rapports à propos des résultats d’une campagne publicitaire sur les ventes, de l’évolution de la réputation d’une entreprise sur les réseaux sociaux ou encore de l’évolution des comportements des visiteurs d’un site web. Il se doit d’être à l’aise avec les chiffres pour réaliser des analyses précises et définir des axes d’optimisation.

Webdesigner

Le webdesigner est chargé de réaliser la conception d’une interface web : l’architecture interactionnelle, l’organisation des pages, l’arborescence et la navigation. Il s’agit d’une phase essentielle dans la conception d’un site. Le webdesigner intervient dès le début du projet, il élabore la maquette et produit les différents éléments graphiques du site en cohérence avec les recommandations d’un UX designer. Ill conçoit l’identité visuelle des sites sur lesquels il travaille dans le respect de la charte graphique de l’organisation. Il doit également tenir compte des spécificités techniques du site sur lequel il travaille et du web en général. Le webdesigner peut exercer en indépendant, dans une agence web ou en entreprise.